Camping département hérault vacances
Réservez votre séjour
Votre camping est ouvert
du17/04/2021
au11/09/2021
Camping Vias » Vacances dans l'Hérault

Tourisme dans l’Hérault

Montpellier, Béziers, Agde, Valras, Portiragnes, Sérignan, La Grande-Motte, Vias… Ce sont quelques-unes des plus belles destinations dans l’Hérault. Traversé par un fleuve éponyme, ce territoire fait partie des départements les plus ensoleillés de France, avec plus de 2 500 heures d’ensoleillement en 2018. Les villes héraultaises séduisent les familles comme les couples ou les groupes de jeunes. Ces visiteurs s’intéressent au patrimoine de l’Hérault comme à ses musées, ses sites naturels ou encore à sa culture et gastronomie. En séjournant en mobil-home ou emplacement au Cayola, camping à Vias, vous ne serez à proximité des sites phares de l’Hérault :

  • à 1h de Montpellier : la capitale de l’Hérault est une ville accueillante, chaleureuse et superbe, réputée pour sa fameuse place de la comédie et l’Odysséum, où se trouve un des plus grands aquarium d’Europe, le Mare Nostrum.
  • à 10 km de Béziers : célebre pour sa cathédrale, grand monument de style gothique qui domine la plaine de l’Orb en contrebas.
  • à 20min des 9 écluses de Fonseranes : incontournables ouvrages qui permettent à tous les bateaux de franchir le dénivelé entre l’Orb et le Canal du Midi, site touristique le plus visité de la Région.
  • à 600 mètres du Port Cassafières : la base fluviale de Portiragnes où vous pourrez faire une promenade en péniche ou en bateau avec ou sans permis sur le canal du Midi, classé au patrimoine de l’UNESCO pour apprécier sa tranquillité, sa sérénité et son paysage changeant au fil de l’eau.
tourisme hérault

La carte de l’Hérault

La carte détaillée occupe une place importante dans la préparation du tourisme Hérault, permettant notamment de localiser les différentes villes et les principaux sites touristiques.
L’Hérault couvre une superficie de 6 224 km2 et compte 1.1 million d’habitants. Le territoire est le quatrième département le plus ensoleillé de France, derrière les Bouches-du-Rhône, le Gard et les Alpes-Maritimes, mais devant le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence ou encore les Hautes-Alpes. La durée annuelle d’ensoleillement a atteint 2 501 heures en 2018.
Montpellier est par ailleurs la quatrième ville la plus ensoleillée de France, derrière Marseille, Aix-en-Provence et Nice. Celle que l’on surnomme la Surdouée est en revanche en première la plus ensoleillée de la région Occitanie.
L’Hérault fait partie des treize départements de la région Occitanie. Le département s’étend sur les reliefs du Sud du Massif central, et couvre aussi les plateaux calcaires de garrigues et la plaine languedocienne. Cette dernière se situe en bordure du golfe du Lion au niveau de la mer Méditerranée.
Sur une bonne partie de ce littoral se trouvent en réalité toute une mosaïque d’espaces naturels, dont des étangs séparés de la mer par un petit cordon dunaire, mais aussi des lagunes d’eau douce et salée. Les cours d’eau héraultais, à l’exception de l’Argout, sont des fleuves côtiers qui descendent des Cévennes. Parmi eux figurent notamment l’Hérault, le Lez et l’Orb.
Faisant partie des sites incontournables de l’Hérault, le littoral s’apprécie autant pour la beauté de ses paysages que pour son climat méditerranéen, qui se traduit par des hivers froids et des étés chauds et secs. On observe par ailleurs une importante disparité de la pluviométrie, notamment en fonction des reliefs. Elle oscille entre 600 mm par an à Sète et 1 000 mm dans les localités situées en hauteur.

Que visiter dans l’Hérault ?

L”Hérault a beaucoup à offrir en termes de monuments historiques, le département fait aussi le bonheur des espaces naturels. Pour se cultiver ou faire plaisir aux enfants, on a en outre le choix parmi plusieurs musées.

Côté patrimoine

Nous avons sélectionné cinq des sites historiques incontournables dans l’Hérault, dont notamment des trésors de l’art sacré :

que visiter dans l'hérault

La cathédrale Saint-Pierre de Montpellier

La cathédrale Saint-Pierre est largement considérée comme l’une des réalisations les plus audacieuses de l’architecture gothique. A l’intérieur, on retrouve des sculptures en pierre ornée, des vitraux élaborés et la plus ancienne horloge mécanique entièrement fonctionnelle d’Europe. Une horloge astronomique sophistiquée avec des figures en mouvement a été rajoutée au 19ème siècle.

La cathédrale Saint-Nazaire de Béziers

La cathédrale Saint-Nazaire de Béziers date du 13ème siècle. L’édifice ressemble à une forteresse de style gothique, comprenant des tours carrées et des murs fortifiés regorgeants de gargouilles, de portes en fer forgé et d’une façade décorée. A l’intérieur, les visiteurs découvrent les colonnes et les chapiteaux romans, mais aussi les frises, les fenêtres gothiques, les statues et un autel en marbre polychrome.
L’intérieur de l’église est aussi sublimé par six grandes peintures, dont trois représentent des scènes de la vie de Moïse ; les trois autres représentent des scènes de la vie de l’empereur romain Constantin – qui a imposé le christianisme comme religion officielle de tout l’empire – et de sa mère, Sainte Hélène. Certains murs sont partiellement recouverts de fresques anciennes, endommagées à un moment donné puis partiellement restaurées.

L’arc de triomphe de Montpellier

L’arc de triomphe montpelliérain se trouve à l’extrémité est du Jardin de Peyrou, un parc près du centre-ville.
L’ouvrage a été conçu par François Dorbay, d’après le modèle de la porte de Saint-Denis à Paris. Sa construction a été achevée en 1693. Sa surface rustiquée est couronnée par un entablement dorique, adapté à un monument martial. Ses derniers panneaux en bas-relief et inscriptions glorifiant le roi Louis XIV ont été rajoutés en 1715.
Ces reliefs montrent quatre événements majeurs du règne du roi soleil, racontés sous forme d’allégories : la capture de Namur pendant la guerre de la Grande Alliance, dans laquelle la figure représentant la République néerlandaise s’agenouille devant le souverain français ; Louis XIV dans la figure d’Hercule couronné par la victoire ; le creusement du Canal du Midi qui relie le golfe de Gascogne à la mer Méditerranée ; la révocation de l’édit de Nantes.

L’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert

Cette abbaye bénédictine, fondée en 804, séduit par son architecture remarquable, ce qui en fait un lieu incontournable du tourisme Hérault. Le porche de l’église date du 12ème siècle et le clocher a été construit au 15ème siècle. La nef – partie comprise entre le vestibule et la croisée du transept – est plus haute que celle de la plupart d’autres édifices religieux, avec quatre baies, des arcs doubles et des pilastres de soutien. La nef et les deux bas-côtés présentent une conception voûtée en berceau semi-circulaire.
L’église comprend en outre des arches de soulagement sur les parois latérales. L’autel Guilhem bien conservé et orné est dans son état d’origine, avec du marbre blanc et du calcaire noir incrusté de pâte de verre multicolore. Le lapidaire présente des colonnes et des statues décoratives, ainsi que la tombe en marbre du fondateur de l’abbaye et d’autres sarcophages.

L’abbaye de Valmagne à Villeveyrac

Construite sur l’emplacement d’une plus petite chapelle romane, l’abbaye de Valmagne représente un ancien monastère construit au 13ème siècle. L’église abbatiale gothique, classée monument historique, comprend une nef, un transept et neuf chapelles rayonnant du déambulatoire semi-circulaire.
En entrant dans le cloître de l’abbaye, on peut se promener dans une cour de jardin avec de grandes arches en pierre, et voir la structure octogonale contenant un lavabo alimenté par une source que les moines utilisaient pour se laver les mains avant les repas. Un vignoble a été créé sur place à l’origine par des moines cisterciens du 12ème siècle. Les religieux produisaient alors principalement des vins blancs.

Les sites naturels

Les espaces naturels font partie des lieux incontournables pour faire du tourisme dans l’Hérault. Nous avons sélectionné cinq sites qui valent le détour :

que faire dans l'hérault

Le Pic Saint-Loup

Le Pic Saint-Loup est une montagne dentelée à environ vingt kilomètres au nord de Montpellier. Le sommet de 658 mètres est dans un paysage émouvant de falaises et de calcaire, de champs de tournesols et de vignobles, en somme le décor typique du Sud de la France.
Le pic est visible depuis une grande partie du département de l’Hérault, et attire randonneurs et grimpeurs. A pied, on peut le conquérir depuis le côté sud, sur un sentier de six kilomètres au départ de Cazevieille, tandis que les falaises abruptes sur la face nord peuvent être abordées avec l’aide d’un guide.
Le territoire viticole du Pic Saint-Loup est d’autant plus incontournable dans le tourisme Hérault qu’il est l’un des plus réputés du Languedoc-Roussillon. Après une randonne, les visiteurs prennent souvent le temps de se rendre dans l’une des caves des environs. La plupart des domaines viticoles produisent des rouges fabuleux, avec des mélanges de syrah, de grenache et de mourvèdre.

Les plages de l’Hérault

Les plages font évidemment partie des incontournables de l’Hérault. Si l’on séjourne à Montpellier par exemple, on peut être à la plage en une vingtaine de minutes.
Le littoral héraultais offre de nombreux choix. Dans des stations comme Palavas-les-Flots, Carnon ou La Grande-Motte, les plages sont des flèches sablonneuses ou des îles-barrières, suspendues à la côte par des lagunes.
L’Hérault compte en outre de nombreuses plages Pavillon Bleu. Parmi les plages de l’Hérault les plus connues, on retrouve notamment les plages de sable et de galets de Palavas-les-Flots et les plages de Vias, qui s’étendent sur sept kilomètres.

Le Canal du Midi

L’aménagement du Canal du Midi fut planifié par Pierre-Paul Riquet et achevé en 1681. C’était à l’époque l’un des projets les plus ambitieux du Vieux Continent. D’une longueur de 241 kilomètres, le Canal du Midi traverse une bonne partie du Sud-Ouest de la France. Le cours d’eau est propice aux promenades en bateau, même si de nombreux visiteurs préfèrent explorer ses abords à pied ou à vélo.

Le village de Roquebrun

Aménagé sur des terrasses en zigzag, ce magnifique village se situe à 100 mètres au-dessus de l’Orb. A environ vingt kilomètres de Béziers, on est ici à l’entrée sud du parc naturel du Haut-Languedoc, avec des vignobles et des pics couverts de pins tout autour. Le schiste de ces sols absorbe la chaleur le jour puis la libère la nuit. Cette particularité du terroir de Roquebrun est propice à la production de vins de qualité que les visiteurs peuvent déguster à la coopérative.
La rivière est peu profonde et facilement navigable. C’est un point de départ pratique pour les excursions en canoë ou en kayak. Du reste, le village, avec son architecture vieillissante et sa belle vue sur l’Orb, mérite qu’on l’explore.

Le Mont Saint-Clair

A 175 mètres de hauteur, la colline de Sète offre des panoramas d’une beauté exceptionnelle. Il y a une plate-forme avec des bancs où les visiteurs peuvent observer le port, les canaux et la lagune de Thau.
Les pentes de ce belvédère de Sète sont abruptes par endroit, mais le site vaut vraiment le détour. Après tout, ceux qui ne peuvent pas marcher jusqu’au sommet peuvent toujours emprunter les transports en commun.
Le Mont Saint-clair était autrefois une île à part entière. Ses flancs sont « sublimés » par la présence de villas et d’ateliers artistiques dans des maisons construites pour les pêcheurs italiens d’antan. Les pentes ouest sont quant à elles boisées et paisibles, propices aux randonnées.
Parmi les lieux incontournables du tourisme Hérault, il y aussi les musées. La visite de ces établissements permet de se cultiver mais aussi de profiter de moments conviviaux avec sa famille.

Les musées

Nous avons recensé ici cinq des musées qui comptent parmi les plus fréquentés dans le département :

hérault tourisme

Le musée Paul Valéry, à Sète

Sur une terrasse près du Mont Saint-Clair, ce musée doit son nom au célèbre poète et philosophe du début du 20ème siècle, Paul Valéry, originaire de Sète.
Les galeries couvrent tout, de l’Histoire de la ville aux beaux-arts : il existe un compte-rendu détaillé des célèbres joutes, documentant tous les résultats depuis 1666 et présentant des boucliers et des lances antiques.
Les visiteurs peuvent aussi parcourir une salle exclusivement dédiée à Paul Valéry, avec des manuscrits, des récitals enregistrés de son travail et de rares copies de ses textes.
Ils peuvent ensuite profiter de la vue sur le cimetière méditerranéen et maritime depuis le café de la terrasse, ou se promener dans les jardins où se déroulent des soirées estivales de la musique, du théâtre et de la littérature.

Le Musée international des arts modestes (MIAM), à Sète

Dans un entrepôt au bord de l’eau du Canal Royal, le MIAM traite de l’« art modeste ». C’est un peu comme l’art étrange ou l’art naïf : des objets artificiels ou banals, comme les poupées Barbie, sont mis à l’honneur et placés dans un contexte différent pour leur donner une âme.
Les objets sont soit imaginatifs soit fantaisistes, et se présentent sous tous les formats, de la vidéo à la sculpture. Les expositions temporaires sont mises à jour régulièrement, avec des programmes complets de conférences et d’ateliers.

Le musée Fabre, à Montpellier

Des artistes montpelliérains ont contribué à faire du musée Fabre une formidable attraction artistique, à commencer par François-Xavier Fabre, dont la donation dans les années 1820 a conduit à sa fondation. Depuis lors, la collection s’est enrichie de plus de huit cents œuvres, données par des personnalités comme Frédéric Bazille ou Pierre Soulages.
Figurant parmi les principales attractions de tourisme Hérault, le musée présente les peintures et les sculptures par ordre chronologique. Les amateurs d’art baroque seront comblés : Rubens, Véronèse, Rigaud et Zurbarán sont réunis dans le musée.
Le 19ème siècle est également bien représenté, avec Renoir, Courbet et, bien sûr, quatre œuvres de Bazille.

Le musée du Biterrois, à Béziers

Installé dans une caserne du 17ème siècle, un musée dévoile l’Histoire de Béziers.
L’épisode le plus violent du passé de la ville, le massacre de 1209 des Cathares pendant la croisade des Albigeois, est traité en profondeur : il existe un modèle montrant à quoi la ville ressemblait à l’époque ; à cela s’ajoutent des récits et peintures du carnage.
Les collections d’objets romains sont vastes, avec des pierres inscrites, des amphores, des bustes et de la verrerie.
Le musée est aussi le lieu parfait pour découvrir la vie à Béziers jusqu’au 20ème siècle, proposant aux publics des expositions sur l’histoire naturelle de ce recoin du Sud-Ouest de la France.

Le musée de l’Ephèbe, à Agde

Surplombant le port du Cap d’Agde, ce fascinant musée d’archéologie sous-marine a ouvert ses portes en 1987 et compte des galeries modernes autour d’une ferme traditionnelle.
Les fonds marins locaux sont presque encombrés de siècles de naufrages, et les objets récupérés de ces derniers informent le public sur les cultures établies et commercialisées dans la ville.
Mais le musée ne doit son existence qu’à une seule pièce, l’Ephèbe d’Agde, une statue en bronze de l’hellénisme tardif d’un jeune homme, peut-être Alexandre le Grand.
La statue a été découverte dans l’Hérault en 1964 et conservée pendant de nombreuses années au Louvre, avant de revenir à Agde pour être la pièce maîtresse du musée.
Le tourisme Hérault offre un large choix en termes de monuments historiques, sites naturels et musée. Les choix sont tout aussi nombreux en termes d’activités, en particulier celles qui se pratiquent en famille.

Que faire dans l’Hérault ?

Nous avons recensé ici trois des lieux prisés des familles qui passent quelques jours dans l’un des départements les plus ensoleillés de France :

La plage de la Grande Conque, à Agde

Cette plage est considérée comme le plus beau site naturel de la station.
Apparemment sortie de nulle part, la Grande Conque est une plage volcanique dans un fer à cheval parfait, avec du sable gris noir et des cailloux fins.
La plage se trouve au pied des falaises, qui se cassent en deux, tout juste sur le côté sud. Par temps calmes, c’est un endroit propice à la baignade : la mer est protégée par les promontoires, et la plage à faible pente maintient l’eau sous la hauteur des genoux sur quelques mètres.
Par mauvais temps, on peut toujours admirer le spectacle de puissantes vagues qui s’abattent sur la plage à l’abri de la falaise.

Le Vieux Port de Sète

Faisant partie des sites emblématiques du tourisme Hérault, ce port de commerce méditerranéen est à cheval sur les communes de Frontignan et de Sète.
Avec ses rues quadrillées, ses canaux et ses ponts, la ville de Sète offre un décor pittoresque difficilement comparable à d’autres destinations françaises.
Nombreux en tout cas sont les visiteurs qui tuent l’après-midi en se promenant le long des quais, en s’arrêtant de temps à autre pour admirer les maisons peintes et les entrepôts historiques, et en prenant leur déjeuner au bord de l’eau.
Le Canal Royal est l’embouchure orientale du Canal du Midi, permettant aux bateaux de se rendre de l’Atlantique à la mer Méditerranée dès le 17ème siècle.
L’on profite aussi de la promenade sur le port pour admirer la statue du jouteur sur le pont de la Civette, et observer les va-et-vient des chalutiers et embarcations de plaisance.

La place de la Comédie, à Montpellier

Reliant le Vieux Montpellier et les nouveaux quartiers de la ville au-delà des anciens murs, la grande place de la Comédie est un lieu particulièrement animé, notamment par la présence de nombreux bars, restaurants et boutiques.
La fontaine des Trois Grâces au milieu a été construite en 1790, et montre les charités de la mythologie grecque, qui sont un emblème pour Montpellier.
La place de la Comédie est aussi l’endroit idéal pour une pause gourmande dans un café ou un restaurant. L’exploration de la ville peut ensuite se poursuivre le long des allées verdoyantes de l’Esplanade Charles-de-Gaulle, bordant la place au nord.
La nuit, les restaurants et les imposants bâtiments néoclassiques autour de la place de la Comédie, comme l’Opéra national, sont illuminés par des lumières d’un bleu profond.

Les spécialités culinaires de l’Hérault

Les programmes du tourisme Hérault seraient complets sans les spécialités culinaires de ce territoire si riche culturellement.
Les visiteurs ont le choix parmi de nombreux fruits comme la châtaigne des Cévennes ou la pomme reinette du Vigan.
Les spécialités de la viande éveilleront aussi les papilles : pouteille, manoul, agrillade saint-gilloise…
Côté pâtisserie, on retrouve l’escalette, la biterroise, la minerve…
Pour ce qui est des légumes, on retrouve la cèbe de Lézignan, l’asperge des sables ou encore l’oignon doux des Cévennes.

Tourisme en Hérault